WC Japonais : Guide d'utilisation et conseils d'achat

Promotions du moment


Il fut un temps où il était de bon goût de se moquer des toilettes japonaises. Pourtant, ceux-ci commencent, lentement mais sûrement, à s’imposer dans nos contrées. La raison en est sans doute une importance toujours croissante accordée à l’hygiène, notamment chez les plus jeunes générations.

Vous aussi, vous pensez qu’il est temps de passer au WC japonais, pour leur confort que comme une meilleure propreté ? Suivez notre guide WC pour tout savoir de ce système révolutionnaire, high tech, et dont tous ceux et celles qui l’ont essayé disent ne plus pouvoir s’en passer.

Qu’est-ce qu’un WC lavant (aussi appelé WC japonais) ?

En réalité, les WC japonais ont été inventés en Suisse, dans les années 1950. Mais c’est bien dans l’archipel nippon qu’il a véritablement trouvé son public, où il équipe les ¾ des foyers.

Le principe est simple. Il permet de se passer définitivement d’une activité qui n’est pas des plus agréables, s’essuyer après l’opération ! En effet, il suffit de presser un bouton pour qu’une mini douchette dissimulée dans un rebord de la cuvette apparaisse et propulse un jet d’eau à température du corps pour vous nettoyer parfaitement.

Ce système est bien plus hygiénique que l’habituel usage de papier toilette, et assure un nettoyage bien plus complet. Le plus souvent, il est possible de régler l’intensité du jet. On les appelle également des « washlets », contraction de « to wash » (laver, en anglais) et toilets.

Le système de la douchette est le principe de base du WC japonais et, généralement, quand on parle de ces derniers, on entend l’utilisation de ce système.

Mais les WC japonais peuvent être équipés d’autres systèmes plus high tech les uns que les autres : siège chauffant, ouverture et fermeture automatique de l’abattant, chasse d’eau économe voire intelligente (il peut être possible de commander votre chasse d’eau depuis votre smartphone en bluetooth ou même de passer, grâce à une appli, de la musique sur des haut-parleurs de qualité équipant votre WC !).

Dira-t-on un jour « intelligent comme une chasse d’eau japonaise » ?

Comment ça fonctionne ?

Le WC japonais repose sur l’utilisation d’une douchette dont le jet permet de nettoyer parfaitement aussi bien l’anus que l’intimité de madame.

La température, parfois la pression du jet, sont réglables. Hors utilisation, la douchette est rangée et dissimulée aux regards, elle sort à la simple pression d’un bouton, et elle est rincée automatiquement après utilisation.

Rappelons-le, un WC japonais peut équiper d’office une cuvette de toilette lors de l’achat, mais aussi se présenter sous la forme d’un simple abattant qui viendra remplacer votre traditionnelle lunette de toilettes.

Les avantages de l’abattant WC japonais.

Nous l’avons dit : plus de confort, plus de propreté. Ce n’est déjà pas rien, pas mais ça n’est pas tout.

D’abord, bien sûr, le passage au WC japonais permet de réduire considérablement sa consommation de papier toilette. C’est économique (en regard, la consommation d’eau et d’électricité, toutes deux très faibles -les WC japonais sont équipés de système de mise en veille) et c’est meilleur pour l’environnement.

Cela évite également les irritations, un problème qui touche souvent les enfants mais que connaissent bien aussi nombre de peaux fragiles. C’est aussi beaucoup moins douloureux si l’on souffre d’inflammations ou d’hémorroïdes ! Enfin, les femmes l’apprécient particulièrement, témoignant d’une hygiène bien meilleure de l’ensemble de leur intimité, notamment en cas de changements hormonaux ou de pertes vaginales.

Dernier avantage, mais qui n’est pas le moindre : il peut être une véritable révolution pour les personnes à mobilité réduite souffrant d’arthrite, de sclérose, d’obésité, ou tout simplement âgées, leur permettant de retrouver toute leur dignité lors d’un passage aux toilettes. Certains modèles haut de gamme peuvent être équipés de détecteurs glycémiques fort appréciés des personnes diabétiques ou en surpoids.

Le WC japonais a-t-il des inconvénients ?

A dire vrai, il n’y a pas vraiment d’inconvénient à l’utilisation de ce type de toilettes ! La buse de la douchette est elle-même rincée automatiquement après chaque utilisation, et le système est amovible, ce qui permet de le laver complètement, notamment pour le débarrasser du calcaire qui peut s’y accumuler.

Vérifiez tout de même, avant tout acte d’achat, que votre système dispose bien de la norme NF, ce qui sera le cas chez tous les fabricants reconnus. Cela garantit une sécurité totale concernant les appareils électriques utilisés en salle de bains. Toutefois, lors de la pose, suivez les consignes de sécurité indiquées dans le manuel. Veillez notamment à couper l’eau et l’électricité avant d’intervenir sur des systèmes électriques et de plomberie.

Pour une hygiène absolument impeccable toutefois, nous recommandons les produits permettant de se raccorder au lavabo, et non seulement à la chasse d’eau : l’eau tiède est plus efficace que l’eau à simple température ambiante.

Le WC lavant est trop cher ? Essayez l’abattant de WC japonais

De nos jours, la douchette lavante équipe par défaut les WC les plus modernes, au rang desquels on compte les très en vogues WC suspendus. Mais il s’agit alors d’un acte d’achat conséquent d’autant que, à moins d’être un véritable pro du bricolage, il convient de faire appel à un professionnel pour changer complètement de système de toilette.

Mais heureusement, les marques en vogue proposant des systèmes de WC japonais comme Toto, Grohe ou Geberit (qui en revendique l’invention), consciente de ce problème, proposent de simples abattants de WC japonais.

Ceux-ci son adaptables à votre siège classique : il suffit de remplacer l’abattant, et cela s’effectue très simplement.

Le système de kit qui permet de passer au WC lavant simplement en remplaçant votre abattant traditionnel peut se raccorder, grâce aux raccords fournis dans le kit, soit à la chasse d’eau, soit au lavabo : ce n’est que dans ce dernier cas que vous pourrez bénéficier d’eau tempérée, et réglable. Une solution à moindre coût qui ne rogne ni sur le confort, ni sur l’hygiène.

Comparatif : notre sélection des meilleurs abattants wc japonais


Modèle

Notre avis

Prix

De couleur blanche, cet abattant contient son propre réservoir d’eau d’un peu plus d’un litre. Mais il comprend aussi un séchage à l’air chaud, un siège chauffant -activé à l’aide d’un détecteur de présence- et de trois programmes de lavage et capteur pour pouvoir personnaliser son usage !


La température de l’eau comme de l’air de séchage sont réglables, et un frein de chute garantit en toute circonstance une fermeture douce de l’abattant. En bref, tout ce dont on peut rêver.

Position féminine, mixte ou enfant, chauffage du siège, désinfection de la buse avant et après utilisation, fermeture douce grâce au frein de chute. Ce modèle est aussi des plus haut de gamme.


Le siège est recouvert d’un revêtement antibactérien, les températures de l’air séchant comme de l’eau, ainsi que la pression de cette dernière, sont réglables en trois niveaux, détecteur de présence : Desineo a pensé à tout ! Le système peut être activé par une commande latérale discrète, mais aussi par une télécommande.


En bonus, il dispose d’un système de neutralisation des mauvaises odeurs grâce au charbon de bambou. Tout ce qu’il faut, on vous dit !

Alternative : la douchette WC

Pour passer à l’hygiène parfaite procurée par les WC lavants, vous pouvez, plutôt que remplacer votre battant, opter pour une simple douchette adaptable à votre siège de toilette. Ce système économique peut aussi être pratique si vous ne disposez pas d’un bon moyen pour vous relier à l’électricité facilement.

Douchette CropBlanc de Hoy

En plaçant cette douchette directement sur votre abattant existant, vous pourrez très facilement recourir au système de WC japonais, même sans électricité. La douchette est alimentée par l’eau de la chasse d’eau, et sa pression réglable par la molette qui la mettra en marche ou en arrêt. Ce type de douchette est très facile à installer, et celle-ci garantie 5 ans pièces et mains d’œuvre. Attention toutefois, le kit de raccordement n’est pas fourni.

Choisir un wc japonais pour ses toilettes : les critères à comparer

A partir du moment où vous faites appel à une bonne marque (pensez à regarder les commentaires des clients si vous achetez sur Amazon, par exemple), vous n’aurez pas beaucoup de critères entre lesquels hésiter pour investir dans un WC japonais.

La vraie question dépendra bien plutôt de votre budget, et par conséquent du nombre d’options dont vous souhaitez disposer : siège chauffant ou non, télécommande, capacité de réglage de la température de l’eau ou de la pression…

C’est d’ailleurs sur ce dernier point que nous vous recommandons de ne pas lésiner. Il s’agit d’un atout confort à notre sens indispensable. Le frein de chute s’avère également agréable à l’usage, mais il équipe dorénavant presque tous les modèles d’abattants modernes.

Questions et réponses

Les WC japonais sont-ils adaptés aux femmes ?

Oui, les WC japonais conviennent parfaitement pour l’hygiène féminine. Ils équipent 3 foyers japonais sur 4, et là-bas comme ailleurs la moitié de la population sont des femmes ! Toutefois, il est certain que les systèmes  comprenant une douchette complémentaire à l’avant est plus apprécié encore de ces dernières.

Les WC japonais sont-ils adaptés aux personnes à mobilité réduite ?

Oui, c’est un de leurs nombreux atouts. Ils sont même bien plus simples à utiliser dans ce cas-là que les WC plus traditionnels. Même si chaque handicap et maladie sont très particulières, ils devraient répondre à vos besoins -mais vérifiez tout de même où se situe le panneau de contrôle ou la télécommande. Discutez-en avec votre médecin, ou le revendeur, le cas échéant.

Puis-je utiliser des WC japonais pour mes ablutions ?

Les WC lavants sont très appréciés des musulmans car ils permettent, en effet, de pratiquer les ablutions et de se garantir une hygiène parfaite à toute heure de la journée, sans utiliser ses mains. Il est inutile d’utiliser du papier hygiénique lorsqu’on utilise des WC japonais.

Où acheter son WC japonais pour trouver les meilleurs prix ?

Le mieux pour acheter ce type de toilette, qu’il s’agisse d’un WC japonais suspendu ou d’un simple abattant, voire d’un kit douchette, est de passer par Internet. Vous y trouverez bien plus de choix que dans les magasins habituels, et pourrez comparer les prix à tête reposée pour vous offrir le meilleur système, celui doté d’un maximum d’options, en fonction de votre budget. 

Cela peut aussi être un atout, pour ce genre de produit, quand on est une personne un peu timide ou facilement gênée par ces sujets ! Mais vous pouvez aussi demander conseils dans des magasins spécialisés, comme Leroy Merlin ou Castorama, notamment si vous pensez installer par exemple une douchette vous-même et ensuite vous fournir directement en ligne.

 Vous pourrez également voir les avis des consommateurs et échanger avec le revendeur, notamment par le biais de la partie commentaires si vous vous fournissez chez Amazon par exemple. Si le revendeur ne répond pas à vos questions, choisissez-en un autre, ils sont nombreux ! Et il est important de savoir qu’il consulte ses commentaires et questions, et qu’il y répond, car en cas de défaut de fabrication, il est indispensable de pouvoir demander à le changer rapidement et sans difficulté ni surcoût !

Sur Internet, vous disposerez donc notamment d’avis concernant le WC japonais qui attire votre attention, mais c’est également la bonne adresse pour trouver un modèle pas cher, parfaitement adapté à vos besoins propres… et de propreté !

Voir aussi :
》​WC suspendu
WC broyeur